Archives de
Catégorie : Voyage 2023

La Salvettra – Vers le Tyrol

La Salvettra – Vers le Tyrol

Ce 8 Juin c’est férié en Autriche, “la fête Dieu”. L’Autriche est un pays catholique où l’église est une force idéologique mais aussi économique ; les autrichiens sont redevables d’un impôt à l’église environ 1 % de leurs revenus et gare à ceux qui ne paient pas.
Pas d’église pour nous aujourd’hui mais la Salvettra superbe route payante (18 € pour un fourgon) aux lacets vertigineux (32 et numérotés) qui mène au col de Bielerhöhe (frontière avec le Tyrol) à 2032 m. On l’avait raté hier mais on a pas lâché le morceau et on a eu raison ; c’est vraiment exceptionnel !

Puis le Tyrol, à partir du col, symbole de l’Autriche et constitué de montagne (700 sommets à plus de 3000 m !), 1/3 de forêts et, 1/10 seulement de culture ; une région attrayante aux paysages superbes avec des traditions intactes mais aussi avec pas mal de touristes.
Premier arrêt au village de Oetz dominé par l’Acherkogel premier 3000, et avec ses maisons décorées de fresques. Ne surtout pas rater le Gasthof “Zum Stern” la plus vieille auberge du pays (1573).

Enfin Innsbruck après l’installation au camping Völs cher et surchargé (bien que recommandé par le guide du routard).
Visite bien sûr d’Innsbrück une des grandes villes alpines, avec Grenoble bien sûr. Un beau centre ville bien aéré (comme les villes austro-hongroises) médiéval et baroque (ce n’est pas notre tasse de thé) avec des maisons anciennes de toutes les époques. Une ville où il fait bon déambuler.

Goldenes Dachi (maison au toit d’or)
La cathédrale
Voralberg

Voralberg

Pas une journée terrible ce 7 JuIn ! Départ ce matin du camping très sympa à Nuzilers pour emprunter la Silvretta une route mythique des Alpes qui culmine à plus de 2000 m mais arrivés sur place celle-ci était fermée. Duc oup retour en arrière et visite du Montafon, la vallée qui y mène. Un large éventail rural et bucolique.
Puis on est passé à une autre vallée mais là une montée trop raide pour le fourgon nous a fait rebrousser chemin ; du coup retour vers le Montalfon avec couchage au Waldcamping Badmunt à St Gallenkirch, camping à la ferme sympa sans emplacement défini mais avec pas mal de Transporter (c’est toujours bon signe).
Demain on réessaie la Silvretta (route payante : 25 €) en espérant que notre “bien ailé” fourgon tienne le coup. On va faire une grosse prière ce soir.
Quand même voilà quelques photos du Montalfon.

Bodensee – Vers l’Autriche et le Voralberg

Bodensee – Vers l’Autriche et le Voralberg

Ce 6 Juin 2023 on va enfin connaître la ville jumelée avec Bois le Roi Langenargen et on commence fort en se garant à Bois le Roi Platz ! Une belle ville de 8000 habitants au bord du lac (1250 ans d’existence) où il semble bon vivre et qui reste un des bastions du tourisme du lac. Une découverte bien sympathique !
En tout cas ce jumelage est bien mis en valeur ici et c’est réjouissant.

Puis Lindau Am Bodensee une ancienne ville impériale au charme médiéval (l’île) qui attire bien des touristes. Dans le centre ancien sur l’île les maisons bourgeoises de styles architecturaux bien différents se succèdent mais le tout reste harmonieux. Ne pas rater l’Altes Rathaus avec ses séduisantes fresques de 1885. La cathédrale baroque vaut le coup d’œil (une halte du chemin de Saint Jacques) ainsi que la tour des voleurs et l’église saint Pierre (Peterskirsche) avec ses anciennes fresques. Une déambulation bien agréable !

Cathédrale Notre Dame
Altes Rathaus

Ensuite direction l’Autriche et plus précisément le Voralberg avec ses montagnes qui s’élèvent doucement depuis le lac jusqu’aux glaciers qu’on aperçoit bien depuis le camping de Nüziders, un modèle de gestion efficiente de l’énergie (comme le Land d’ailleurs). Spectacle folklorique bien entraînant et bien joyeux le soir.

Vers le Bodensee (lac de Constance)

Vers le Bodensee (lac de Constance)

Ce Lundi 5 Juin direction le Bodensee. On commence par la traversée de la forêt Noire et sa diversité de de paysages (Pâtures, vignes, forêts, crêtes, coteaux et vallées encaissées. Une forêt elle aussi empreinte de mystères.

Un passage par la Suisse mais sans emprunter les autoroutes (on n’a pas de vignette). C’est aussi notre pêché mignon les petites routes (pas toujours facile)

ET enfin le Bodensee, un lac partagé entre trois états : l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche. Les frontières lacustres ne sont d’ailleurs pas bien définis. Un lac quand même alimenté par 236 rivières ; il est même trop propre : les poissons n’y trouvent plus à manger.
C’est surtout un lieu de villégiature important pour les Allemands (le climat y est très doux). Le camping où on est installé à Kressbronn près de Langenargen en est la parfaite illustration : il est plein à craquer et uniquement d’allemands (pas vu un seul français ou étranger). Il est vrai aussi que les tarifs sont quelque peu prohibitifs : 48,50 € la nuit pour deux personnes et un van.
Petite promenade au bord du lac et du port de Kressbronn (plusieurs centaines de bateaux)

Demain on visite Langenargen la ville jumelée avec Bois le Roi et on passera ensuite en Autriche.

Rando petit ballon

Rando petit ballon

Ce Dimanche 4 Juin rando au petit ballon (1270 m) d’une douzaine de km avec de vue sur la Vallée de Munster et de Guebwiller. Avec arrêt obligatoire à une des fermes auberge qui sont nombreuses dans le coin.
De nombreuses balades sont possibles grâce au super balisage du club vosgien (pensez à prendre une carte quand même). Un club (devenu fédération en 1995) créé en 1872 2 ans à peine après l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne (ils avaient aussi annexé la Moselle). Ils ont ouvert à tous la montagne par un ingénieux réseau de chemins balisés et ont fait découvrir aux randonneurs les richesses de la montagne et de la nature. Des précurseurs !

Et pour finir un peu de lessive et de cinéma ce soir à Munster.
Demain direction l’Allemagne et le Bodensee (lac de constance) avec arrêt à Langenargen le ville jumelée avec Bois le Roi.

L’Alsace à cœur

L’Alsace à cœur

Que du tourisme Alsacien ce jour du 3 Juin 2023 et on a eu plein les mirettes !
Départ par la montagne du Linge au dessus de Munster, champ de bataille de l’absurde de la guerre 14-18, et passage au cimetière français du Wettstein, tombeau des chasseurs alpins tombés pendant cette guerre.

Puis un des plus beaux plus beaux villages d’Alsace : Kayserberg. Parking au “Malgré nous” une page tragique de l’histoire alsacienne : 130 000 jeunes hommes alsaciens les “Malgré nous” ont été incorporés de force dans l’armée allemande, 30 000 ont été tués sur le front de l’Est, 10 000 disparus et 40 000 blessés.
C’est là dans cet agréable bourg fleuri qu’est né le docteur Schweitzer. Une jolie ville médiévale avec des superbes maisons à pans de bois du XVII siècle.

Puis par la superbe route des vins direction Riquewihr magnifique village viticole alsacien, un must de l’architecture régionale et un des plus beaux villages de France. De belles maisons de vignerons à colombage du XVI et XVII (renaissance aussi), nichées au sein de fortifications et entourées de vignes. Par contre vous ne serez pas seuls mais çà vaut vraiment le coup ! Beaucoup d’encorbellements car à l’époque les impôts étaient basés sur l’emprise au sol, on pouvait ainsi augmenter la surface habitable gratuitement ; ce n’est plus le cas !

Et pour finir Colmar une des plus belles cités de France, une ville toujours libre même du temp de l’empire romain germanique et joyau de la civilisation rhénane. Le lieu de naissance de Bertholdi le père de la statue de la liberté.
Un charme fou !

Bertholdi : les grands soutiens du monde
La petite venise
La maison aux têtes

Demain pas ou peu de tourisme, on randonne au petit ballon

Vers l’Alsace

Vers l’Alsace

Direction l’Alsace ce jour après un passage aux sources de la Meuse , à Bourbonne les Bains et Gérardmer et bien sûr par des routes buissonnières (pas toujours faciles à trouver). Et puis l’Alsace après le col de la Schlucht avec ses boutiques et bars. Un beau panneau juste après le col pour indiquer que nous sommes en Alsace mais pas dans le grand Est où on fait tâche en tant qu’ardennais ! Descente parla belle vallée verte Munster et installation au camping Toapi de Munster parc de la Fecht sympa et tranquille (pas ACSI).
Et bien sûr visite bien intéressante de la ville de Munster. Une architecture et une organisation bien différentes de ce qu’on connait et qui nous rappelle l’Allemagne. On ne peut rater la belle place du marché, les deux églises catholique et protestante, les cigognes et le succulent fromage.

Pas mal de signalétiques qui quelquefois peuvent surprendre

Puis un peu de bricolage, du repos et une petite bière. Demain on visite les beaux villages alsaciens.

Langres

Langres

Première visite de notre voyage la belle ville de Langres qu’on ne connaissait pas (un comble pour des champardennais ou gens de l’Est). Première surprise en arrivant le camping municipal est plein (c’est vrai qu’il est situé en pleine ville). Les gens viennent dans le Nord ou l’Est car il y fait plus beau (pour l’instant ). On ne peut plus être tranquille dans le Nord de la France (on a même pas trouvé de place en terrasse) !
Autrement la visite de cette ville, entièrement entourée de murailles et patrie de Diderot, vaut le coup. De beaux bâtiments anciens (époque médiévale et renaissance), de magnifiques hôtels particuliers, un patrimoine important et bien conservé. On a aimé !

Cathédrale Saint Mammés avec une déco intérieure presque uniquement florale

Demain on décolle pour l’Alsace mais çà va être chaud car presque tous les campings sont pleins. On commence à retrouver nos marques.