Archives de
Catégorie : Voyage 2016

Sienne

Sienne

Encore une belle après midi passée ce mardi 19 Juillet à redécouvrir la Toscane et la magnifique ville moyenâgeuse de Sienne, la sublime place de Campo, sa cathédrale tellement belle qu’elle arrive à nous réconcilier avec la religion, la bibliothèque Piccolomini et aussi ses rues bien plus que pittoresques. Une ville qui a su garder son identité et son charme malgré les nombreux touristes. L’impression que le temps s’est y arrêté pour notre bonheur.

DSC_1279DSC_1186DSC_1236DSC_1179DSC_1174

Couchage au camping de Sienne pour la modique somme de 40 € sans le wifi bien sur (3€ pour 1 h !).

Un après midi au jardin des tarots

Un après midi au jardin des tarots

La vie comme un jeu de cartes et plus spécialement de tarot. Une après midi enchanteresse ce lundi 18 Juillet parmi les 22 oeuvres (cartes) de Niki de Saint Phalle à Garavicchio. Un jardin de joie, conçu comme un coin de paradis. Délicieux et réconfortant !

DSC_1079DSC_1161DSC_1106DSC_1100DSC_1032DSC_1034DSC_1054

Couchage au camping Capalbio au bord de la mer pour plus de 40 €. Un camping pas mal, mais quand même un peu cher (on a droit pour ce prix à une douche chaude gratuite).

Une journée à Rome

Une journée à Rome

– Une journée de transit ce samedi 16 pour rejoindre le camping Tiber Village à côté de Rome au bord du Tibre, pas mal mais un peu cher (37 € par nuit !) mais avec la possibilité de rejoindre rapidement Rome par le train (place del Popolo). Un temps frais surprenant nous obligeant à ressortir la couette. Bizarre !

– branle bas de  combat pour la visite de Rome ce dimanche 17 Juillet. Une ville toujours aussi superbe et qu’on peut faire à pied, après avoir décidé de boycotter le Vatican. Dans le désordre : la place d’Espagne (dommage le magnifique escalier est toujours en travaux), la fontaine de Trévise (Catherine n’a pas voulu s’y ébattre !), le Colisée vu de l’extérieur car il y avait foule (deux heures mini de queue) comme le Palatin et le forum romain (une queue interminable qu’on a pas voulu faire), les autres forums et églises (comme l’église française et ses merveilleux Caravage), le panthéon avec sa magnifique couverture mais aussi son monde (on se marchait sur les pieds), la belle place Navona et ses fontaines (surtout celle des fleuves de Bernin évoquant les 4 fleuves les plus significatifs des différents continents), le château Saint Ange, la place du Campodiglio créée par Michel Ange,  ..

Un vrai régal ! Par contre difficile de joindre des photos car l’internet des campings est vraiment trop mauvais ces derniers temps mais on a fait un effort pour vous !

DSC_0895-1DSC_0943-1DSC_0935DSC_0874-1DSC_0958

 

Sorronto – golfe de Naples

Sorronto – golfe de Naples

Pas une journée terrible ce vendredi 15 Juillet. Un temps maussade et pluvieux et une route vers Sorrente et la côte amalfitaine bien embouteillée  (comme tout l’été) ; à tel point qu’on a renoncé. Des belles vues quand même sur le golfe de Naples et ses plages « noires » qu’on rejoint souvent par ascenseur. Un endroit plus que bondé lors des vacances estivales !

DSC_0855DSC_0860

Une journée à Naples

Une journée à Naples

Pour ce jour de fête nationale du 14 Juillet un journée à Naples avec le train à partir de Pompéi. Une ville au charme irrésistible où tout est amplifié (la vie y fourmille et c’est peu dire !). Il y a toujours quelque chose à voir ou faire (attention aux vespas, aux voitures, aux gens, aux boutiques, aux marchands ambulants, aux …). On a aimé !

DSC_0743DSC_0755DSC_0843DSC_0770

Aussi une ville musée à ciel ouvert. Visite du centre historique (les 3 Decamus), la via Toledo et aussi le musée archéologique immanquable après avoir visité Pompéi. Au menu de midi des spécialités napolitaines : spaghettis pomodora (tomates en morceaux) et bien sur un baba comme dessert ; on a pas pris de pizza bien que Naples en soit « l’inventeur »

N’oubliez pas de visiter l’incontournable musée archéologique et sa salle du fond !

DSC_0836

Une après midi à Pompéi

Une après midi à Pompéi

Ce jeudi 13 Juillet un au revoir à cette région des Pouilles qu’on a bien aimée et un petit détour par le drôle château normand de Castel del Monte. L’octogone, sur lequel se fonde le plan de l’ensemble et de ses composantes, est une forme géométrique hautement symbolique et la fonction de ce château est toujours à l’heure actuelle inconnue.

DSC_0667-1

Puis direction Pompéi et son camping Zeus à l’entrée du site. Un site grandiose, témoignage unique et étonnant de la vie quotidienne pendant l’antiquité  (jusqu’en l’an 79 de notre ère). On aimé y flâner surtout dans les Casa. On oublie assez vite les marchands du temple comme le dit le guide du routard, même si cela est pénible.

En tout cas un moment inoubliable et aussi poignant, avec cette impression que cela est arrivé hier !

DSC_0718DSC_0716DSC_0688

Bari

Bari

Au programme ce mardi 12 Juillet Bari, rejoint en bus (20 minutes à partir de Giovanizzo et de son camping et heureusement qu’on a pas pris le train car un accident grave est arrivé sur cette ligne), deuxième ville du Sud de l’Italie et son port (bateaux pour la Grèce et l’Albanie). Deux villes bien distinctes, la vielle ville où il fait bon se perdre dans l’enchevêtrement des vielles ruelles et la ville nouvelle beaucoup moins intéressante, avec ses larges avenues formant un damier (depuis Joachim Murat). Ne pas rater cette fois les deux églises la cathédrale et l’église Saint Nicolas avec sa crypte orthodoxe et le tombeau du patron des enfants Saint Nicolas (précieuses reliques volées par des marins à Myra en Asie mineure); on est arrivé en plein office orthodoxe (décidément! ). Bari essaie d’être toujours le passeur entre l’Orient et l’Occident

On est quand même bien surpris de cette influence grecque toujours là dans le Sud de la péninsule, tant au niveau de l’architecture qu’au niveau de la religion.

DSC_0612DSC_0619DSC_0638DSC_0624DSC_0633DSC_0643DSC_0645DSC_0653

Côte Adriatique – Pouilles

Côte Adriatique – Pouilles

Remontée ce Lundi 11 Juillet de la côte adriatique par la route 16 (l’Adriatique) des Pouilles. Aucun regret de quitter ce camping sur la plage Pilone trop grand et trop … Un arrêt à la belle ville balnéaire de Polignano a Mare, d’origine grecque bien sûr avec un beau vieux centre et des des maisons blanches accrochées à la falaise. Une plage magnifique et tout cela sous l’air de « Volare.. oh ! oh ! Cantare… oh ! oh ! oh ! Nei blu, dipinto di blu. Felice di stare lassù » fameux tube des années 1960.

DSC_0604DSC_0580DSC_0578DSC_0591DSC_0593

Couchage au camping toujours bien italien mais plus peuple de la belle petite ville de Giovinazzo où vu l’augmentation de la  température (38 degré à 18h45) on a installé notre auvent qu’on avait plus utilisé depuis au moins 15 ans (de plus en plus vintage !).

20160711_165930

Demain on va à Bari en bus avec le minimum. Pas de bijou ou autre signe de richesse,  la ville étant donnée peu sure (juste après  Naples). On verra !

Vallée d’Itria – Pouilles

Vallée d’Itria – Pouilles

Une découverte ce dimanche 10 Juillet la vallée d’Itria (ou des Trulli). Une terre rousse fertile peuplée d’oliviers d’où émergent ces étranges maisonnettes aux toits conique les trullis (ces constructions sans liant étaient prévues pour être facilement démontables et ainsi échapper aux impôts notamment au 17 siècle pour le royaume de Naples). Elles se concentrent principalement à Alberobello (classée mais avec pas mal de tourisme), ville issue d’un conte de fée.

DSC_0547-1DSC_0527-1DSC_0556DSC_0541DSC_0533DSC_0549

Il faut aussi et voir les autres villes blanches de cette « vallée », Cisternino au charme oriental (un des plus beaux villages d’Italie) et Locorotondo cité authentique sur un plan circulaire avec ses maisons au toit pentu. N’hésitez pas à prendre des chemins de traverse, ils sont magnifiques!

Cisternino :

DSC_0471DSC_0462DSC_0470

Locororotondo :

DSC_0484DSC_0482DSC_0495

 

Vers les Pouilles et l’Adriatique

Vers les Pouilles et l’Adriatique

Ce samedi 9 Juillet visite du musée archéologique et le parc de Metaponto de l’époque grecque (Pythagore et ses disciples s’y sont  installés à la fin du VI siècle Avant JC). Un musée plus qu’intéressant sur toutes les découvertes en Basilicate.

Puis direction les Pouilles et la côte Adriatique, sa terre rouge, ses oliviers séculaires, ses murs de calcaires clairs, et ses drôles de petites maisons (les trulli) circulaires avec un toit conique bâties à sec en empilant des pierres à chaux plates trouvées dans les champs aux alentours. Un décor surprenant et poétique !

DSC_0477-1DSC_0409DSC_0567

Installation pas terrible (il restait une seule place pour les camper et bien sur la plus belle !) au camping bien italien (avec plein d’animation et de bruit le soir et la nuit) Il Pilote à côté d’Ostuni la cité  blanche qu’on se dépêche d’aller visiter. Des ruelles étroites, des toits plats, des cours intérieures et escaliers (le tout nous rappelle avec plaisir la Grèce). Un ravissement.

DSC_0414DSC_0428DSC_0424DSC_0442DSC_0436