En route pour la Bosnie

En route pour la Bosnie

Nous quittons la Croatie et la mer mais espérons toujours les soleil. A la fois tristes de quitter ces paysages idylliques mais pas mécontents de découvrir quelque chose de plus authentique. La Croatie (tout du moins la partie côtière) est entièrement tournée vers le tourisme.

Direction Mostar et çà commençait fort : le poste de  douane était tellement discret qu’on la raté et qu’on a été obligé de reculer sous les invectives des douaniers croates contrairement au douanier bosniaque qui apprécie comme tous les bosniaques les VW. Pas seuls à Mostar ; le pont est pas mal encombré mais si on s’éloigne l’ambiance est tout à fait différente et surprenante avec de nombreuses mosquées à taille humaine (visitables avec quelques deniers). Belle ville bien orientale en tout cas et bien agréable. On a bien aimé.

Camping le soir à Blagaj au milieu d’une énorme fête derviche (grosse foire plutôt musulmane) quelque peu bruyante. Les orages arrivent.

DSC_6447-1DSC_6442DSC_6445-1-1

5 réactions au sujet de « En route pour la Bosnie »

  1. Après un premier mois tout doux, tranquille, voila que le voyage aborde un autre aspect, peut être moins visité, plus authentique, moins connu….plus dépaysant.
    Me trompe-je? Sacrés veinard!

  2. Coucou,
    On veillera à « ne pas s’écarter des routes goudronnées ou des chemins régulièrement fréquentés en raison de la présence de mines sur le territoire ».
    « Il convient de respecter scrupuleusement les règles du code de la route : les forces de police sont extrêmement présentes en milieu rural et urbain et équipées de systèmes radars très performants ».
    Heureusement, c’est un « transporter ».
    Prudence, tout de même !
    Bonne route.

  3. merci pour la photo de Plitvicka et j’ai aussi bien aimé les photos de l’île de Pag, nous avons eu le même temps.
    Quel dépaysement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *