Essaouira 1

Essaouira 1

Pour ce mardi 2 Mai direction Essaouira et son corset de murs fortifiés (un peu Saint Malo mais en blanc) par la route côtière dangereuse surtout près des raffineries (compagnie Afriquia slogan “l’essence du bonheur” !). L’approche d’Essaouira est beaucoup plus intéressante. Déjà le couchage, un beau et vrai camping le calme où on pourra (on l’espère) prendre une vraie douche. Petite salade comme déjeuners, puis visite de la ville qui s’avère être bien touristique (pas mal d’européens) mais surtout belle et attachante. Une belle plage mais bronzage et baignade difficiles  (il y a toujours du vent). Et une sorte de brune induisant des températures dépassant rarement 25 degrés (c’est aussi la température en hiver) ; vraiment étrange! .

Un plaisir de flâner dans cette ville anciennement baptisée Mogador par les portugais. Un port de pêche à ne pas rater avec une sacré effervescence comme dans la Médina où dans le souk. Un artisanat local important qu’on continuera de visiter demain : la marqueterie dans du thuya, les tapis-tableaux, …

On dormira à l’ombre des arganiers ; les fruits sont un peu plus gros que des olives et de couleur un peu plus jaune. Ils donnent l’huile d’argan ; demain on va essayer de visiter un atelier de coopérative féminine tout en faisant gaffe de ne pas tomber dans une arnaque.