Maroc – Clap de fin et premières réactions

Maroc – Clap de fin et premières réactions

Dernier jour au Maroc, ce Jeudi 25 Mai et la côte méditerranéenne au programme à partir de Martil. Bien touristique avec moult complexes touristiques et notamment le club Med, jusqu’à l’enclave espagnole de Ceuta. Pas touristique, par contre, la côte vers Tanger mais populaire en diable. Couchage au parking de Ksar es Seghirt, à côté du port de Tanger Med, gardé par la gendarmerie royale et bon resto le soir pour fêter la fin de ce périple marocain (au menu du poisson : lote, sole, merlan, crevette, calmar, …). Pas mal !

Beau petit port avec pêche artisanale au thon, et (ordre de la gendarmerie) des photos que l’on ne devrait pas publier. Nuit un peu agitée et départ matinal mais vain pour le port de Tanger Med (bateau annulé sans qu’on sache pourquoi) et départ pour le continent et Algésiras à 12h10 (au lieu de 10h00) après pas mal de contrôles de police et de douane, et aprés bien s, une ultime arnaque pour obtenir des billets.

 

Une réaction à chaud à notre voyage (c’est toujours excessif  mais çà sort du coeur).

– On a aimé la découverte de la vie à la campagne marocaine, les courses dans les souks de village ou 6de petite ville où vous êtes à la même enseigne que les autochtones  (même si quelquefois le prix des denrées est un peu plus élevé pour nous, mais c’est dans la logique des choses vu la différence de niveau de vie) et ce fut un enchantement dans l’Atlas avec de merveilleux paysages, l’accueil et la gentillesse des gens.

– on a moins aimé tous les lieux touristiques comme Fès, Marrakech ou Essaouira et autres lieux (même s’ils peuvent être beaux et spectaculaires) réputés où sévissent rabatteurs, entremetteurs, faux guides et autres chacals qui ne pensent qu’à vous soutirer le maximum d’argent. Ça nous a gâché nos vacances ; dans ces lieux on ne peut guère faire confiance à quelqu’un. Les rapports humains sont faussés (comme d’ailleurs ceux induits par le marchandage).

Si on y retourne et pourquoi pas en rando, ce ne sera en aucun cas dans les lieux touristiques. Et d’ailleurs pourquoi pas le grand Sud avec la Mauritanie jusqu’au Sénégal  (en voilà une bonne idée !)

Pas faciles les relations Nord Sud.  Des incompréhensions mutuelles difficiles à combattre et surtout à régler. Du pain sur la planche !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *