Bari

Bari

Au programme ce mardi 12 Juillet Bari, rejoint en bus (20 minutes à partir de Giovanizzo et de son camping et heureusement qu’on a pas pris le train car un accident grave est arrivé sur cette ligne), deuxième ville du Sud de l’Italie et son port (bateaux pour la Grèce et l’Albanie). Deux villes bien distinctes, la vielle ville où il fait bon se perdre dans l’enchevêtrement des vielles ruelles et la ville nouvelle beaucoup moins intéressante, avec ses larges avenues formant un damier (depuis Joachim Murat). Ne pas rater cette fois les deux églises la cathédrale et l’église Saint Nicolas avec sa crypte orthodoxe et le tombeau du patron des enfants Saint Nicolas (précieuses reliques volées par des marins à Myra en Asie mineure); on est arrivé en plein office orthodoxe (décidément! ). Bari essaie d’être toujours le passeur entre l’Orient et l’Occident

On est quand même bien surpris de cette influence grecque toujours là dans le Sud de la péninsule, tant au niveau de l’architecture qu’au niveau de la religion.

DSC_0612DSC_0619DSC_0638DSC_0624DSC_0633DSC_0643DSC_0645DSC_0653

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *