Vers Poznan et la baltique

Vers Poznan et la baltique

Une route d’une tristesse affligeante. Une plaine sans fin avec des arbres déjà jaunis, à cause d’une sécheresse persistante (l’Order, par exemple, à Wroclaw n’a que 60 cm de profondeur, alors qu’à l’étiage il devrait y avoir 2 ou 3 m. Toujours autant de monde sur la route pour rejoindre le camping Malta à Poznan.

Ce camping Malta se situe au bord du lac artificiel Malta prisé par les habitants de Poznan avec pas mal d’activités nautiques et sportives proposées. Un lieu sympa, mais par contre on déteste la surveillance constante exercée par plusieurs vigiles patrouillant jour et nuit dans le camping. Une drôle d’impression. Cà me rappelle le camping en Espagne pendant les années Franco.

Une réaction au sujet de « Vers Poznan et la baltique »

  1. Coucou, un bel orage cette nuit et quelques moustiques m’ont amenée vers vos pages de Pologne. On sent un enthousiasme mesuré pour Poznan mais cela est de courte durée sans doute!
    Demain les jeunes repartent pour une année scolaire. Ca vous dit encore quelque chose?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *