Le magne ombragé

Le magne ombragé

Départ de Stoupa, la patrie de Zorba, pour une route splendide l’une des plus belles du Péloponnèse. De magnifiques petites églises et leurs fresques sur la route jusqu’à Aéropolis (avec ses vieux quartiers bien restaurés) porte d’entrée du Magne. A partir de là, apparaissent les maisons fortes en pierre, typiques de cette région (avec leurs tours servant de refuge en cas d’attaque). Un univers austère, minéral, sauvage, splendide, loin des clichés de la Grèce. Ne pas rater le sublime village de Vathia qui fut épargné par les incendies de 2007.

Des vues magnifiques sur la mer et les montagnes. Pas beaucoup de monde. Que demander de plus ! On est plus que conquis.

Au bout de ce doigt du Péloponnèse des petits ports du bout du monde : Géroliménas (avec son bateau épicerie) et surtout  Porto Kaglio tout au bout avec son air de Girolata. Encore !

Couchage sauvage dans les montagnes avec vue.

DSC_7916DSC_8001DSC_7984DSC_8015DSC_8037DSC_8043-1 (1)DSC_8041DSC_8043-1 (1)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *