La Laponie – D’Irani à Sodankyla

La Laponie – D’Irani à Sodankyla

Pas de rando finalement ce matin : temps incertain, chemin incertain, humeur incertaine. On continue notre route dans la Toundra à perte de vue, animée par des rennes (animaux imprévisibles et un peu c…) ; des bouleaux, des pins malingres, des lacs, … Des grands espaces et de la solitude.Une ambiance impressionnante et un peu irréelle.

Arrêt en cours de route pour un drôle de village de chercheurs d’or : Tankaavara. On se croirait au Far West dans ce village d’opérette, mais il y a eu de vrais chercheurs d’or (peu se sont enrichis) ; on peut d’ailleurs toujours s’amuser à en chercher pour 12 €. Étonnant !

Installation au camping de Sodankyla, où on a l’impression de retrouver la civilisation. Visite de l’authentique église en bois de 1689, la seule épargnée par l’armée allemande. Touchante cette église restée intacte, aucun vernis ou peinture n’a été utilisé pour l’extérieur et seule la patine du temps a donné ce reflet argenté au bois de pin arctique ; de magnifiques tavaillons aussi (toiture) et un intérieur bien chaleureux (on se croirait revenir au 18° siècle et assister à la messe)

Qui dit retour à la civilisation dit bar et on a testé le pub à côté. Pas les mêmes prix qu’en Norvége : 5 € une bonne bière de 33 cl. On a pas pu résister non plus aux »French Fries ». Un vrai délice !
Demain on se dirige vers le beau parc national de Pyha-Luosto où on espère faire cette fois une rando.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *