Meknes

Meknes

Ce samedi 20 Mai, la ville impériale de Meknès pratiquement créée par Moulay Ismail contemporain de Louis XIV qu’il voulait « concurrencer », surtout après le refus de ce dernier de lui octroyer comme femme une de ses filles. Il construisit alors un Versailles à lui ; il en reste des km de rempart de couleur ocre, des portes monumentales en faience verte, des écuries grandioses, … Malheureusement on ne visite plus grand chose (son mausolée est en réhabilitation) ; il reste la superbe porte Bâb Mansour et l’impressionnant Hri Souani (grenier à grain avec des murs en pisé de 4 m). Des km de remparts pour parvenir au grenier qu’il vaut mieux parcourir en voiture après avoir franchi le couloir de la mort (on passe entre deux rangées de rempart et à l’époque lorsque les assaillants s’y introduisaient on fermait les portes de chaque côté et alors …).

La Médina ensuite juste en face de la ville impériale (avec les souks des artisans) à partir de la belle place El-Hédim (un air de la célébre place de Marrakech) ; elle est plus petite et moins oppressante que celle de Fès, avec toujours les couleurs et surtout les odeurs qu’on est pas près d’oublier.

A  l’entrée un musée intéressant : le musée Dar-Jamaï dans une demeure splendide (construite par le grand vizir au XIX). Un beau patio et une cour rafraîchissantes, une magnifique salle de réception à l’étage, des plafonds peints, un auvent « stalactite » en bois de cèdre ne pas rater et un surprenant fauteuil de la mariée.

Resto dans la Médina avec une petite Tajine bien gourmande puis direction l’hôtel Majestic (c’est le premier du voyage ; on peut quand même faire une entorse surtout qu’il commence à faire diablement chaud !). De l’art déco sympa en plus dans tout l’hôtel. La vie est belle !

Sortie le soir dans la ville nouvelle où nous logeons. Il fait encore chaud à 21h00 (35 degrés) mais çà nous a pas empêchés d’aller manger une petite Tajine au resto populaire d’à côté  (4 €). On attend un peu de fraîcheur pour dormir.

3 réactions au sujet de « Meknes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *