Pays Sami – Du Cap Nord à Karasjok

Pays Sami – Du Cap Nord à Karasjok

Le soleil nous a un peu fait défaut pour sa parade de minuit (il n’arrivait pas à se coucher) mais ce n’était quand même pas mal. Un monde fou, qui pose question. Une entreprise privée a eu une concession pour le site et construit un immense complexe touristique avec boutiques, cafétéria, restaurant, … Ils ont eu le droit de fixer les tarifs d’entrée, soit 285 couronnes par personne ! A  22h00/23h00 les cars de touristes arrivent pour admirer le coucher de soleil et s’ajoutent aux centaines de voitures et camping cars. Effrayant, quand on pense que sur ce site, au départ un lieu de sacrifice pour les Sami, en 1920 il y avait juste une cabane. Bonjour l’environnement !
En plus il n’y a personne en hiver car la route est fermée ; le cap est une île et est relié au continent par un tunnel de 7 km.

 

Nuit un peu fraîche dans la parking, avec ce vent glacial et lever sous le soleil. Toilette rapide et départ pour le pays Sami (on disait avant Lapon mais ils ne veulent plus de ce terme le jugeant péjoratif.
Ensuite le retour par la magnifique route du Cap entre toundra, fjords et rennes, avec la visite du port le plus septentrional Skarvag (sympa) de notre planète, puis du port industriel d’Honningsvag (on peut sans passer).

Puis direction la Finlande. Passé Lakselv jusqu’à Karasjok, notre destination, une route triste à mourir : des lacs, des pins et des bouleaux de plus en plus chétifs, des rivières, des étangs, des moustiques, …
Couchage au camping de Karasjok (pas mal) capitale du pays Sami en Norvège. Un parlement (photo) y siège et est responsable du maintien de la culture Sami. Le drapeau Sami est partout dans le village : les couleurs des Samis, un demi cercle rouge pour le soleil et un demi cercle bleu pour la lune.

Demain la Finlande et toujours le pays Sami ; un drôle de pays. Pour l’instant on essaie de se protéger des moustiques avant de récupérer de notre nuit dernière.

 

 

 

7 réactions au sujet de « Pays Sami – Du Cap Nord à Karasjok »

    1. Le rennes sont partout dans les villages, sur les routes. le seul problème c’est de les éviter. quant au père Noël ce sera à Rovaniémi plus bas. Et là il y aura du touriste. Il y a même un bureau permanent du père Noël qui peut prendre des commandes. Intéressée ?

  1. Ça doit casser un peu l’ambiance tous ces touristes !!!
    Est ce que vous avez lu les policiers d’Olivier Truc, ça se passe dans le pays des samis ?

  2. Chers amis,

    merci de votre reportage de défricheurs des tendances actuelles de ce qui fait l’étonnement de nos contemporains!

    belles photos, la petite vidéo nous faisait entendre le vent?
    J’espère qu’un jour vous nous montrerez tout ce périple vers des régions inconnues ….Le nord de l’Europe semble peu accessible financièrement aux gens modestes! J’imagine qu’on ne peut pas se payer le voyage en faisant les vendanges ou les cueillettes de myrtilles!
    Contente de savoir que vous allez bien!
    A Nantes, il fait un bel été, odeur de l’herbe chaude, la Loire est majestueuse, pas de nuages, soirées festives dans les jardins, matins frais et ouverts sur de belles journées légères et conviviales….Et les volets fermés pour le reste de la journée!

    Au plaisir de vous retrouver. Je vous embrasse.
    Nicole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *