Lofoten – Ile de Moskenesoy

Lofoten – Ile de Moskenesoy

Départ ce matin de Bodo à 11h00, sous un beau soleil qui ne nous quittera pas de la journée (une première depuis notre départ), avec une petite incertitude : aurons-nous de la place sur le ferry car nous n’avons pas réservé ? Ouf çà passe ! Il vaut mieux réserver en plein été (certains sont restés à quai). 3h30  de traversée et déjà de belles vue au départ.

Une arrivée somptueuse au petit port de Moskenes sur l’Ile de Moskenesoy (partie la plus au sud de l’archipel). Les Lofoten, un monde à part et magique, une chaîne de pitons rocheux avec un peu de neige au sommet et des villages remplis d’un charme fou.
L’île de Meskenesoy, la plus méridionale (la plus touristique aussi) offre un paysage rude , voire austère, mais surtout des villages construits sur pilotis d’une beauté !!!!!
Les Lofoten c’est l’univers de la morue (la morue est un cabillaud séché) ; elles y fraient de Janvier à Avril. Elle est partout et ce que les norvégiens apprécient surtout, ce sont les têtes plus filandreuses.  Un norvégien sur trois continue à consommer de l’huile de foie de morue. C’est plus qu’un mauvais souvenir pour moi. J’ai vécu l’époque où les parents donnaient aux enfants une cuillerée chaque soir pour combattre le rachitisme (pas eu beaucoup d’effet sur moi) ; j’en frémis encore !
Visite du magnifique petit port de A au bout des Lofoten. Maaagique !

A A on a retrouvé une plante qu’on avait déjà vu dans le Mercantour. Nos connaissances en botanique sont pauvres. Il s’agit de quelle plante ?

Demain on espère toujours le beau temps pour se faire une petite rando dans la montagne. On croise les doigts !
Au fait, il fait toujours jour à partir de maintenant et on va essayer de faire une photo du soleil de minuit.

 

2 réactions au sujet de « Lofoten – Ile de Moskenesoy »

  1. Je pense qu’il s’agit de la linaigrette.
    Effectivement, on en trouve assez souvent en montagne dans les zones humides.
    Merci pour ce blog que j’essaie de voir chaque jour.

  2. La ou le photographe a une fâcheuse tendance à ne pas respecter l’horizontalité de l’eau. Les photos de mer penchent souvent vers la droite.
    Pour éviter cela, se servir du quadrillage du viseur afin de vérifier la parfaite horizontalité, puis clic! Si pas de quadrillage, chercher dans le logiciel pour le faire apparaitre.
    Toutefois félicitation pour la beauté des photos et … des paysages … le soleil aidant, of course !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *